— Le Blog Prévention

QUE FAIRE EN CAS DE COUP DE CHALEUR AU TRAVAIL ?

La canicule qui frappe notre pays peut provoquer, notamment chez les travailleurs qui évoluent en extérieur, des coups de chaleur qui peuvent avoir de sérieuses conséquences s’ils ne sont pas pris en charge correctement.

 

De quoi s’agit-il ?

Ce type d’incident est susceptible de survenir notamment lors d’un travail par forte chaleur, en période caniculaire, ou lorsqu’on évolue dans un espace mal aéré. Les conséquences d’un coup de chaleur peuvent aller de la déshydratation à la syncope, sans compter les troubles neurologiques potentiels. Les symptômes suivants sont, généralement, observés :

– température du corps élevée (parfois supérieure à 41°C) ;
– peau rouge, sèche (arrêt de la sudation) et chaude ou, au contraire, sueurs profuses ;
– pouls rapide, difficultés à respirer ;
– nausées, vomissements ;
– vertiges, perte de conscience.

En cas de complications, on peut constater :

– état de choc ;
– troubles neurologiques (altération de la motricité) ;
– agitation, confusion mentale, hallucinations ;
– convulsions, coma…

 

Comment réagir ?

Si vous êtes témoin d’un coup de chaleur sur votre lieu de travail :
– Alertez immédiatement les secours internes à l’entreprise et/ou le 15.
– Suivez les conseils du médecin régulateur.
– Installez la victime dans un endroit calme, frais et ventilé et déshabillez-la. La clé du sauvetage réside, notamment, dans le processus de rafraîchissement. Immergez-la dans de l’eau froide, pour faire baisser sa température ou, à défaut, allongez-la, arrosez-la avec de l’eau courante ou appliquez-lui sur la plus grande surface corporelle des serviettes mouillées ou des compresses fraiches.

Si la personne est consciente :
– Donnez-lui à boire de l’eau fraîche.

Si la personne est inconsciente et qu’elle respire :
– Mettez-la en Position Latérale de Sécurité et surveillez-la dans l’attente des secours.

 

Quelques règles de prévention…

En cas de travail en extérieur par forte chaleur, il convient de :

– S’hydrater abondamment et régulièrement (boisson fraîche sans alcool) ;
– Privilégier les zones d’ombre ;
– Respecter les temps de pause ;
– Porter une casquette, des vêtements clairs, amples et légers ;
– S’humidifier le visage régulièrement.

Albert DAVID
Extrait du Manuel de Référence – Prévention, Sécurité, Santé au Travail de A à Z !

www.lemanueldereference.com

 

Postez votre commentaire