— Le Blog Prévention

Archive
santé

Selon une étude de l’Agence européenne pour la santé et la sécurité au travail (OSHA), plus d’un salarié européen sur 5 déclare souffrir de troubles de santé liés au stress au travail. Selon la même agence, « un état de stress survient lorsqu’il y a déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face ». Le stress augmente ou diminue au fil des situations vécues négativement ou ressenties comme étant injustes. On l’associe, parfois, au burnout anglo-saxon, autrement dit à un épuisement progressif physique, mental et émotionnel de l’individu, auquel il contribue. Lorsqu’il découle de facteurs tenant à l’organisation du travail, à l’environnement de travail ou à une mauvaise communication dans l’entreprise, le stress peut conduire à des situations de harcèlement et de violence préjudiciable à la vie de groupe. Parmi les nombreuses atteintes associées qu’on lui associe, on note : maux de tête, fatigue générale, troubles de l’humeur, comportements à risques, addictions, anxiété, dépression…

Quelles solutions pour l’employeur ?

Il revient à l’employeur d’évaluer les risques résultant du stress et de corriger les situations et conditions de travail favorisant ou aggravant le phénomène, parmi lesquelles :

Lire plus